Pause étymo – Retrouver le sens réel des mots. Le travail : faut-il se tuer à la tâche ?

Le travail désigne à l’origine… un instrument de torture ! Le tripalium – littéralement « trois pieux » -était employé dans l’Antiquité romaine pour torturer les esclaves qui désobéissaient à leur maître. Aujourd’hui, si le travail n’a plus le sens d’une punition – qu’on rattache plutôt désormais aux « travaux forcés » –, on continue Lire la suite…

Par Justine, il y a

Point de vue : le Droit peut-il reconnaître le crime d’écocide ?

On peut répondre de bien des façons à une telle question. Cet article paru dans Le Drenche (média innovant et démocratique) propose un débat concret, opposant les vues d’une juriste internationale (pour) à celles d’un socio-économiste (contre). En France, la reconnaissance du crime d’écocide est une proposition de loi qui n’est pas neuve, et Lire la suite…

Le soucis du risque

Peut-on prédire l’avenir? Il ne sera pas question ici de savoir lire les astres, ou déchiffrer le marc de café, mais simplement de définir un champs de responsabilité. De quoi suis-je responsable ? A proprement parler ce n’est pas nécessairement l’acte qui importe, mais ses conséquences. Parfois ces dernières sont Lire la suite…

Penser le partenariat

Penser le partenariat : du contrat vers la solidarité organique Le 24 septembre 2019, nous nous sommes rassemblés avec plus de cinquante salariés d’entreprises, d’associations et de collectivités à la Maison de l’Environnement, tous animés par la volonté de créer des partenariats à impact environnemental et social positif. Dans le Lire la suite…

Pas de côté

« Un pas de côté devient un pas en avant dès lors que le monde se tourne dans une autre direction. » Bruno DANTOU               J’entends souvent dire à l’encontre de l’adage, que la vie n’est pas un long fleuve tranquille. On se demande alors parfois en quoi et pourquoi Lire la suite…

SE SENTIR SEUL <=>LES ETRES UNIS

Les êtres unis, ou animaux politiques que nous sommes pour reprendre les mots d’Aristote, se sentent aujourd’hui éminemment seuls. Une solidarité de fait, qui s’agrège en occident autour de l’idée de liberté, fait du lien social un lien utile pour des intérêts privés. L’enjeu aujourd’hui est de réinventer la solidarité pour la construire autour de valeurs communes. Dire que l’homme est par nature égoïste est une affirmation sans fondement. Sa force réside au contraire dans sa capacité à réfléchir ensemble à des problèmes communs.