La méthode à impact positif

Les conversations Carbone constituent la méthode complète d’accompagnement vers un mode de vie bas carbone.
• Un groupe de 8 à 12 personnes
• 2 facilitateurs spécifiquement formés
• 7 séances de 2 heures réparties sur 4 mois
• 4 grands thèmes explorés : mobilité – énergie – consommation & déchets – alimentation et eau


Chacun prend appui sur le collectif pour trouver en soi les leviers qui lui permettront d’agir sereinement et durablement. Le principe repose sur l’alliance des aspects techniques et humains du changement. Le changement de pratiques est ancré, pérenne, et en se déployant dans toutes les sphères de vie de l’individu, il touchera les proches par effet de contamination positive, mais également les collègues de travail. Les salariés formés pourront ensuite proposer des actions concrètes pour la transition écologique et solidaire dans leur organisation.

Ils en parlent aussi : retrouvez notre dossier de presse ici.

Vous êtes intéressé par la démarche ? Contactez nous !

Vous voulez tester la méthode ? Inscrivez vous à une de nos prochaines Pause Carbone !

Prochaine Pause Carbone:

Découverte Pause Carbone – MNEI

par Réseau FEVE

 Le 22 juin 2021, de 16h à 18h

Le réseau FEVE vous invite à découvrir les Conversations Carbone au travers d’une pause carbone.
La PAUSE CARBONE vous permettra de toucher du doigt une méthode importée du Royaume-Unis pour accompagner les envies de transition liées aux enjeux environnementaux. Une façon de parler du réchauffement climatique, sans se culpabiliser, pour permettre de se mettre en action.

Informations fiscalité

Le don à Réseau FEVE ouvre droit à une réduction fiscale car il remplit les conditions générales prévues aux articles 200 et 238 bis du code général des impôts.

Particulier

Vous pouvez déduire 66% de votre don dans la limite de 20% de votre revenu imposable.

Organisme / Entreprise

L’ensemble des versements à Réseau FEVE permet de bénéficier d’une réduction d’impôt sur les sociétés de 60% du montant de ces versements, plafonnée à 20000€ ou 5‰ (5 pour mille) du chiffre d’affaires annuel hors taxes de l’entreprise. En cas de dépassement de plafond, l’excédent est reportable sur les 5 exercices suivants.