D’après l’Agence de l’Environnement un employé du secteur tertiaire produit plus de 120 kg de déchets par an au bureau, et ça, sans compter la pollution numérique : ça vous rend fou et vous faites tout pour contrer cela dans votre entreprise ? Vous êtes peut-être un transféreur !

Mais savez-vous ce que sont les transféreurs ? Ce sont tout simplement tous ces salariés qui diffusent quotidiennement leurs pratiques écologiques au travail. Après être devenus de fervents défenseurs de l’environnement à la maison, ils s’attaquent à leurs collègues de travail pour les inciter et les aider à mettre en place des pratiques écologiques au bureau. Alors êtes-vous un vrai transféreur ?

Vous luttez contre le gaspillage au bureau et vous le faites savoir

Sur votre lieu de travail, les sources de gaspillages multiplient et ça vous dépasse : vous voyez des bouteilles en plastique partout et vous essayez de promouvoir par tous les moyens la dernière gourde exceptionnellement isotherme que vous avez acheté le week-end dernier, vous passez le soir dans tous les couloirs pour éteindre les lumières en criant “C’est pas Versailles ici” : pas de doute, vous commencez à vous transformer en transféreur !

Et vous avez raison : certaines pratiques, que l’on ne retrouve d’ailleurs qu’au travail, menacent dangereusement l’environnement telles que la sur-impression de documents, l’utilisation de la clim toute la journée (alors que tout le monde à froid) ou encore l’utilisation de gobelet en plastique à la machine à café. Le personnel n’est pas sensibilisé aux économies d’énergie, contrairement à leur domicile, où il constate plus directement les économies financières.

Vous êtes intimement convaincu que le bien être au travail est la clé d’une productivité sans faille

Et oui, vous le savez et vous le criez partout, les comportements écolo-responsables sur le lieu de travail sont une véritable source d’un bien-être certain pour les salariés. Alors oui, vous luttez avant tout pour préserver l’environnement, mais ce que vous recherchez aussi c’est le mieux-être au travail.

Nous vous en cachez pas ! Une telle compétence à regrouper autour d’une cause de façon totalement volontaire plaît beaucoup à la direction en général. Continuez, vous pourriez bien vous faire remarquer, et dans le bon sens !

Votre démarche est bienveillante, et c’est apprécié !

Loin de vous l’image du militant excessif qui rejette toute pratique qui ne lui convient pas. Vous n’obligez pas vos collègues à agir comme vous, et vous ne les faites pas culpabiliser, vous les SENSIBILIEZ. Le rôle du transféreur n’est pas facile à porter, ça demande beaucoup d’énergie : vous ne pouvez pas agir seul(e) et vous le savez ! Si certains employés ont encore des réticences concernant vos pratiques, d’autres sont heureusement là pour vous soutenir. Pour augmenter ses chances de voir aboutir ses initiatives RSE, le transféreur doit apprendre à compter sur les autres. 

Catégories : News

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *