« Ce livre est placé sous le signe d’une double affirmation : l’éthique est effectivement l’affaire de chacun, individuellement quels que soient son activité, son statut et sa condition. Mais l’éthique est aussi l’affaire de tous, collectivement, afin de contribuer aux transformations institutionnelles, au sein des entreprises, qui rendront possible une vie meilleure pour chacun »

Cécile Renouard, Ethique et entreprise, Préface de la seconde édition

Pour Cécile Renouard, professeure de philosophie, enseignante à l’ESSEC, à l’Ecole des Mines de Paris et à Sciences Po, plus qu’une réflexion théorique et philosophique ce livre est d’abord « un cri d’alarme » : il est urgent de penser l’éthique dans l’entreprise. Si  l’éthique est souvent comprise comme une pensée théorique abstraite, ou comme un avis personnel, elle est pourtant d’une importance capitale d’un point de vue politique. Selon l’autrice il faut penser l’éthique en entreprise parce qu’il en va de l’avenir de nos sociétés. Dire qu’une entreprise agit bien ou agit mal n’est pas simplement une question d’avis personnel et de choix de consommation : cela doit faire l’objet d’une réflexion commune par l’ensemble des citoyens.

Ethique et entreprise est d’abord un pas de côté pour penser l’entreprise non plus seulement sous l’angle de l’économie ou de la gestion, mais aussi comme un lieu de vie, une société dans la société, dans laquelle vivent des salariés qui sont aussi des citoyens. Loin des ouvrages de RSE classiques, l’autrice interroge la responsabilité de l’entreprise dans son ancrage éthique et politique : le capitalisme peut-il être moral ? Un marché éthique est-il possible ? Quelle place de la démocratie dans l’entreprise ? Quel rôle de l’entreprise vis-à-vis de la gestion des biens communs ? Quel rôle du salarié vis-à-vis de cette responsabilité ?

Facile d’accès, Ethique et entreprise est un livre à la portée de tout salarié qui souhaite s’impliquer dans son organisation. Cécile Renouard y joue son rôle de philosophe tout en restant ancrée dans des problématique concrètes, dans un style limpide, avec comme visée la prise de recule bien plus que la culpabilisation ou la critique aveugle.  Selon elle c’est au travers de toutes les strates de l’entreprise que se met en œuvre l’éthique, du citoyen salarié aux instances dirigeantes, dans sa mise en œuvre individuelle jusque dans sa construction collective.  A nous, citoyens, de nous emparer de ces questions pour tenter enfin d’y répondre.

Catégories : Coin philo

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *