Aujourd’hui c’est le portrait de Jérémie que nous vous dévoilons ! Véritable pilier pour le Réseau FEVE, dans la vie Jérémie est philosophe consultant et formateur. Il intervient notamment sur la Responsabilité Sociétale de l’Entreprise, et plus récemment sur la Responsabilité Sociétale de l’Ingénieur, principalement auprès de salariés ou d’étudiants. Il travaille également comme chercheur indépendant sur l’éthique de l’ingénierie, et est en recherche de financement pour effectuer une thèse sur le sujet. En décembre 2020, il créé une entreprise de certification à la personne.

Vous êtes curieux d’en savoir plus sur Jérémie ? Voici ton interview :

La rencontre avec le Réseau FEVE

Jérémie, comment as-tu connu le Réseau FEVE ?

“J’ai d’abord rencontré Solinne Moretti, présidente fondatrice du Réseau FEVE, en 2016-2017.” Raconte-t-il. “Nous étions dans la même promotion du Master Éthique Écologie et Développement Durable à Lyon. C’était une année incroyable, très riche en rencontres. J’ai également rencontré Isabelle Jeannin et Tristan Bitsch avec qui nous avons créé le collectif PhiloJIST fin 2017 . Nous étions alors quatre, deux salariés (Isabelle et Solinne) avec une bonne connaissance de terrain et du monde de l’entreprise, et deux philosophes de formation (Tristan et moi-même) pour la prise de recule. Cette complémentarité m’a tout de suite plu.

De la création du Réseau FEVE à aujourd’hui

Tu as donc été impliqué dans la création de l’association ?

Solinne m’avait parlé de l’association qu’elle avait créé un an plus tôt, le Réseau FEVE, et je suivais son évolution de loin. J’ai commencé à véritablement m’impliquer à partir de la création de la formation IpESS avec les membres du collectif PhiloJIST en 2018. J’ai encore le souvenir des longues heures passées à remplir le dossier de l’ADEME avec Solinne, la joie débordante quand nous avons appris que le dossier avait été accepté. C’était le début d’une nouvelle aventure !

Après des semaines de travail acharné pour créer la formation avec le Graine ARA et l’examen de certification, nous avons donné notre toute première formation. J’ai fait la rencontre des premiers salariés engagés : Bruno, Olivier, Fred… Lors de cette première formation et de l’accompagnement qui a suivi je me suis senti utile, à ma place. Non pas parce que les savoirs qu’on enseignait allaient changer leur vie, mais parce qu’on se proposait d’être compagnons dans la quête de sens qui nous animait tous Depuis le collectif PhiloJIST n’existe plus et la formation IpESS est devenue Volontaire Environnement. Je continue de m’impliquer dans le Réseau FEVE, à la fois comme bénévole et comme formateur, parce que je crois fortement dans la capacité des salariés à changer leur entreprise de l’intérieur pour une transition écologique démocratique et solidaire.

Quel rôle occupes-tu aujourd’hui au sein de l’association?

Je suis secrétaire et bénévole, j’interviens notamment dans la formation de 2h et je participe à la communication web (site internet, réseaux sociaux, newsletter). Je suis également formateur dans la formation Volontaire Environnement, j’interviens sur les parties RSE et Empowerment.”

Je souhaite apporter la prise de recul philosophique, pour essayer de voir où on va avec le Réseau FEVE, ou en tout cas comprendre vers où on se dirige.

Jérémie dans la vie

Assez parler du Réseau FEVE, parle nous de toi, quel est ton livre préféré ?

Difficile à dire, je n’ai pas vraiment de livre favori. Pour n’en citer qu’un j’aime beaucoup Ecologie, communauté et style de vie de Arne Naess, pour comprendre ce qu’est l’écologie profonde c’est un incontournable.

Avec qui partagerais-tu un repas si tu le pouvais (personnalité politique, célébrité, écrivain/auteur, artiste …)  ?

J’ai deux personnes en tête : Edgar Morin et Etienne Klein.

Edgar Morin est un sociologue et philosophe français.. À partir des années 1950, il occupe une place en vue dans la sociologie française. Penseur de la complexité, il définit sa façon de penser comme « constructiviste.

Etienne Klein est un physicien, philosophe des sciences et producteur de radio français. Il dirige le Laboratoire de recherche sur les sciences de la matière tout en menant une intense carrière de vulgarisation autour des questions soulevées par la physique contemporaine.

Source : Wikipédia

Ton conseil pour démarrer dans l’éco-responsabilité au boulot ?

Trouver des alliés, c’est très important. Il ne faut pas rester seul, c’est le meilleur moyen de se décourager. Pour ça on peut rejoindre le Réseau FEVE, bien entendu ! 😉


0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *